Laver une couette en plume : tout ce qu’il faut savoir

Vous utilisez une couette d’hiver ou une couette tempérée en plume d'oie ou de canard ? D’une qualité supérieure, son garnissage naturel vous assure un confort optimal et une thermorégulation efficace pour bien dormir. Cependant, il s’agit d’un équipement délicat qui nécessite un nettoyage spécifique. Comment laver une couette en plume ? Découvrez nos conseils et astuces.

Comment laver sa couette en plume ? 

Que vous laviez votre couette à la main ou en machine, il est nécessaire de prendre en compte certains éléments pour un nettoyage optimal.

Laver sa couette en plume à la main 

Le lavage à la main est un processus fastidieux, mais tout à fait réalisable. Il faudra déposer votre couette en plume dans une baignoire et utiliser une lessive ou un savon doux. Frottez ensuite délicatement. Faites attention à ne pas l’essorer trop fort, afin de ne pas abîmer son garnissage en fibres naturelles.

Une couette mouillée peut peser lourd, surtout si son grammage est important. Dans ce cas, n’hésitez pas à vous faire aider pour la manipuler.

Laver sa couette en plume à la machine 

La plupart des couettes en plume peuvent être lavées en machine. Néanmoins, il est préférable de vérifier ce que dit leur étiquette. Si c’est bien le cas, vous devez prendre en compte certains éléments pour ne pas l'abîmer et conserver tout son moelleux.

Vérifier la taille de sa couette et la capacité du tambour 

Quelle que soit la dimension de votre couette, vous devez vous assurer qu’elle entre sans forcer dans le tambour de votre machine à laver :

  • couette de 140x200 cm : lave-linge de 5 kg ;
  • couette de 220x240 cm : machine de 10 kg.

Quelle température pour le lavage d’une couette en plume ?

Le garnissage en plumes de canard ou d’oie est naturel, donc plus fragile.

Pour laver une couette en plume :

  • privilégiez une température douce de 30-40 degrés ;
  • sélectionnez un mode de lavage délicat sur votre lave-linge.

À quelle fréquence nettoyer sa couette en plume ? 

Au même titre que le linge de lit ou qu’un oreiller en plume, laver une couette est indispensable au confort de votre sommeil. Contrairement aux duvets en fibres synthétiques qu’il est préférable de laver régulièrement, les couettes naturelles peuvent être nettoyées une à deux fois par an. 

Pourquoi laver votre couette ?

La transpiration et les peaux mortes peuvent s’accumuler et même transpercer votre linge de lit. Si votre couette n’est pas hypoallergénique, des acariens peuvent y trouver refuge et provoquer des allergies. 

Comment sécher une couette en plume ?

Différentes options de séchage sont possibles selon les équipements dont vous disposez à la maison. Il est important d’adopter les bons gestes afin de maintenir tout le moelleux de votre couette naturelle.

Sécher sa couette en plume au sèche-linge

Placez une ou deux balles de tennis dans le tambour de votre sèche-linge. Cette astuce vous permettra de mieux répartir le rembourrage de votre couette et de lui donner du gonflant.