QUEL OREILLER CHOISIR POUR L’ARTHROSE CERVICALE ?

On dénombre plus de 7,5 millions de personnes en France atteintes d’arthrose cervicale. Nous vous expliquons dans cet article quel oreiller sélectionner si vous êtes atteint d’arthrose cervicale et comment choisir la position de sommeil susceptible de soulager les douleurs et d’empêcher leur apparition.  

Qu’est-ce que l’arthrose cervicale ?

L’arthrose cervicale touche généralement les gens de plus de 40 ans et se manifeste par des douleurs articulaires au niveau du cou tel un torticolis, un sentiment de rigidité, un manque de mobilité et parfois des céphalées ou migraines. Elle est due à une usure du cartilage, des disques intervertébraux et des articulations intervertébrales. 

Bien que cette pathologie ne connaisse pas de remède miracle, il est toutefois possible d’améliorer son quotidien par un traitement médicamenteux et des bons réflexes à adopter, la nuit comme en journée.

Un coussin de nuit adapté à vos douleurs chroniques va vous permettre de retrouver une qualité de sommeil, indispensable à des nuits réparatrices. 

Alors comment choisir un oreiller pour arthrose cervicale ? Quels sont les critères de choix ?

Les caractéristiques d’un oreiller pour l’arthrose cervicale

Pour soulager les douleurs cervicales, il est indispensable d’acheter un oreiller qui vous permette de conserver l’alignement entre votre nuque et votre colonne vertébrale. Les points importants à retenir pour sélectionner le bon oreiller pour réduire votre douleur chronique au cou sont les suivants :

  • l’oreiller doit être suffisamment large pour combler la distance entre vos épaules et votre nuque ;
  • le coussin de nuit doit pouvoir s’adapter parfaitement à votre morphologie, épouser les formes de votre tête, de votre cou et de votre nuque ;
  • si vous dormez sur le côté, l’épaisseur de l’oreiller doit être suffisante pour combler l’espace entre le matelas et votre oreille.

QUEL OREILLER ACHETER EN CAS D’ARTHROSE CERVICALE ?

Dormir dans la bonne position toute la nuit ne suffit pas pour soulager la douleur, encore faut-il avoir l’oreiller adapté. Le marché du coussin de nuit étant très vaste, il peut être complexe de s’y retrouver : oreiller orthopédique, oreillers cervicaux, oreiller en plumes, oreiller en bambou, etc. Alors, existe-t-il un coussin qui serait l’oreiller cervical par excellence ? Voici nos conseils pour bien choisir votre nouvel oreiller.

Un oreiller rectangulaire

Troquer votre oreiller carré pour un oreiller rectangulaire va permettre de limiter les points de pression durant la nuit. Un coussin de nuit de forme rectangulaire évite au dormeur de se réveiller avec des raideurs au niveau de la nuque, voire de souffrir de torticolis.

De plus, l’oreiller rectangulaire, contrairement à un oreiller carré, offre un alignement de la colonne vertébrale et de la nuque. De plus, les épaules ne sont pas surélevées. Également appelé oreiller américain, ce coussin rencontre un large succès pour ces bienfaits sur la santé du dormeur souffrant de douleurs chroniques telles que l’arthrose cervicale.

L’oreiller à mémoire de forme

Dans l’idéal, acheter un oreiller à mémoire de forme apparaît le meilleur choix pour soulager et prévenir les douleurs cervicales. En effet, cet oreiller ergonomique convient non seulement à toutes les morphologies, mais il a pour avantage de s’adapter parfaitement à la forme de votre tête, de votre cou et de vos épaules. Il offre ainsi un très bon maintien à l’ensemble du haut de votre corps. La nuque est ainsi maintenue en place sans risque de s’affaisser pendant la nuit. 

Aussi appelé “oreiller ergonomique” ou “oreiller anatomique”, l’oreiller à mémoire de forme est donc connu pour épouser la courbure de votre corps et offrir ainsi un soutien qui permet de réduire les douleurs au niveau du cou. Cela est dû à son rembourrage fait d’une mousse à mémoire de forme (mousse viscoélastique) qui offre un excellent maintien aux vertèbres cervicales réduisant ainsi les raideurs et la sensation de “coup du lapin” et d’engourdissement au niveau de la nuque, parfois ressenties par les dormeurs au réveil. 

QUELLE EST LA MEILLEURE POSITION POUR BIEN DORMIR SI ON EST ATTEINT D’ARTHROSE CERVICALE ?

On dort 8 heures en moyenne dans notre literie, donc soigner sa position allongée est très important pour les personnes souffrant d’arthrose cervicale ou de maux de dos.  

Comment dormir lorsqu’on a de l’arthrose cervicale ? 

Quand vous dormez, votre nuque doit être dans l’alignement de votre colonne vertébrale pour limiter les pressions exercées. Cela veut dire, pour la qualité du sommeil, que votre tête ne doit pas être inclinée vers l’arrière, l’avant ou un côté. Vous courrez en effet le risque de provoquer une sciatique de votre nuque, conduisant à des douleurs cervicales (dans votre cou), mais aussi dans vos épaules et vos bras.

Quelle position de sommeil adopter en cas d’arthrose cervicale ?

Les meilleures positions pour bien installer votre tête sont de dormir sur le dos ou sur le côté. Un endormissement sur le ventre oblige le dormeur à avoir la tête tournée sur le côté, ce qui ne peut qu’être inconfortable sur le long terme et exacerber les douleurs causées par votre arthrose cervicale.

Position de sommeil : changer ses habitudes

Les positions de sommeil préférées sont souvent établies tôt dans la vie et peuvent être difficiles à changer, sans parler du fait que nous ne nous réveillons pas souvent dans la même position que celle dans laquelle nous nous sommes endormis. Il vaut quand même la peine d’essayer de commencer la nuit en dormant sur le dos ou sur le côté dans une position bien soutenue et saine, pour un sommeil réparateur.

CONSEILS POUR SOULAGER L’ARTHROSE CERVICALE

Parce que le mal de cou n’est pas l’apanage des dormeurs, découvrez quelques conseils pour réduire ce syndrome douloureux la nuit comme en journée en soignant votre position de sommeil et en vous munissant d’un oreiller de voyage. 

Soigner sa position de sommeil : pourquoi et comment ?

Il est vraiment important de soigner votre position de sommeil avec un oreiller adapté et de qualité. Il a en effet été prouvé que les troubles de sommeil avaient un rôle dans le développement de douleurs musculo-squelettiques. 

Une explication possible est que les troubles du sommeil perturbent la relaxation musculaire et la régénération qui se produisent normalement pendant le sommeil. 

De plus, il est bien établi que les douleurs cervicales, comme les douleurs dorsales, peuvent perturber le sommeil, ce qui contribue à un cercle vicieux de douleur qui perturbe le sommeil et de problèmes de sommeil qui contribuent à la douleur.

En somme, le soulagement des douleurs aux cervicales passe par le choix d’un oreiller de forme ergonomique et l’adoption d’une bonne position de sommeil. Évitez donc de dormir sur le ventre, comme nous l’avons évoqué précédemment.

Utiliser un oreiller de voyage en journée

Lorsque vous prenez l’avion, le train ou la voiture, ou même que vous vous allongez simplement pour regarder la télévision, un oreiller de voyage (en forme de fer à cheval) peut soutenir votre cou et empêcher votre tête de tomber d’un côté si vous vous endormez. Veillez à sélectionner un oreiller ergonomique, c’est-à-dire qui ne soit pas trop large à l’arrière de votre tête, pour qu’il n’exerce pas de pression vous forçant à pencher la tête vers l’avant. 

Consulter un kinésithérapeute

Ce professionnel de santé peut vous aider à combattre les effets de l’arthrose cervicale (maux de tête, mal de cou, etc.) par le biais de la thérapie manuelle.