Choisir la fermeté de son oreiller

Dormir sur un oreiller inadapté peut entraîner des douleurs et troubler inévitablement votre sommeil. Élément essentiel de votre literie, le traversin et l’oreiller ne doivent pas être choisis au hasard. La Compagnie du Blanc, spécialiste du linge de maison de qualité, vous conseille sur le choix de la fermeté de votre oreiller.

Comment sélectionner un oreiller confortable ?

Distinguer l’accueil et le maintien d’un oreiller

On parle d’accueil pour désigner la première impression que l’on ressent en posant sa tête sur un oreiller, tandis que le maintien correspond à la capacité de l’oreiller à soutenir la tête et de la maintenir alignée avec la colonne vertébrale.
L’accueil d’un oreiller peut-être plus ou moins moelleux ou tonique, cependant accueil moelleux n’est pas forcément synonyme d’oreiller mou et accueil tonique d’oreiller ferme ! Le confort d’un oreiller dépend du type et de la densité de son garnissage, de la position du dormeur mais aussi des préférences de chacun. Une semaine d’adaptation est souvent nécessaire pour réellement juger du confort d’un oreiller !

Les différents niveaux de confort d’un oreiller

On peut classer les différents oreillers selon trois degrés de confort :

  • Souple : offrant un confort mou et d’aspect plat, ce type d’oreiller maintient la tête et le haut des épaules. Il est recommandé aux dormeurs sur le ventre. 
  • Moelleux : souvent décrit comme douillet, cette catégorie d’oreiller donne une sensation enveloppante. Il maintient la tête, la nuque et le haut des épaules, convenant ainsi aux dormeurs sur le côté et sur le dos.
  • Ferme : grâce à son niveau de maintien et de résistance, l’oreiller ferme accueille le poids de la tête et apporte un bon soutien à la nuque et aux cervicales. Il offre un confort compact et soutenu. 

Trouver l’oreiller au confort parfait est souvent une question de goût, mais aussi de morphologie : les oreillers fermes sont davantage conseillés aux personnes corpulentes, tandis que les oreillers souples et moelleux correspondent aux plus petits gabarits.

La position de sommeil

Même si le choix de l’oreiller ou du traversin demeure un choix personnel, un indicateur précieux doit être pris en compte : votre position pendant le sommeil. La fermeté de l’oreiller est ainsi conseillée :

  • Pour les personnes trouvant leur confort sur le dos : oreiller ferme, confort medium, ergonomique
  • Pour les personnes dormant sur le ventre : oreiller moelleux
  • Pour les personnes trouvant le sommeil sur le côté : oreiller confort medium, ergonomique

A noter : il est recommandé que le traversin occupe toute la largeur de votre literie. Veillez à l’adapter à la taille de votre matelas.

Le garnissage du traversin et de l’oreiller

Le garnissage joue également un rôle dans la fermeté du traversin et de l’oreiller. Synthétique ou naturel, il doit avant tout vous apporter le confort souhaité.

Le garnissage naturel 

Un oreiller garni de duvet est moelleux et léger. Il offre une douceur et un gonflant confortable durant votre nuit et assure un sommeil réparateur.

Pour un oreiller plus ferme, il est préférable de choisir un garnissage en plumes et plumettes. Ce type d’oreiller vous promet un soutien et un maintien enveloppant tout en offrant un moelleux.

Les oreillers garnis de balles d'épeautres, sarrasins et cotons, offrent un niveau de fermeté encore supérieur.

Conseils: Pour conserver la qualité du garnissage et le gonflant de l’oreiller, il faut le secouer tous les jours.

Le garnissage synthétique 

Ce type de garnissage est idéal pour les personnes allergiques. En effet, ces oreillers sont respirants, anallergiques et disposent de nombreux traitements au choix et des dernières innovations technologiques. Les oreillers en garnissage synthétique procurent un sentiment de douceur, de confort et leur entretien est très facile.

Les derniers nés sont les oreillers à mémoire de forme qui permettent une bonne répartition des points de compression et qui s’adaptent à la morphologie. Ils sont parfaits pour les personnes ayant des problèmes de dos et de cervicales. De même, les oreillers latex offrent un bon maintien morphologique.

La densité de votre oreiller à garnissage synthétique est un bon indicateur de son niveau de fermeté. Pour les oreillers en latex, une densité comprise entre 65 et 75 kg/m3 correspond à un confort souple, entre 75 et 80 kg/m3 à un confort médium et entre 80 et 85 kg/m3 à un confort ferme. La règle est la même pour les oreillers en mousse : plus la densité est haute, plus le niveau de confort sera ferme.