personne derrière un oreiller

Comment laver un oreiller en plume ?

Les oreillers en plume sont des accessoires de literie qui sont très appréciés pour leur confort. Mais s’ils sont assez confortables, il faut reconnaître que leur lavage n’est pas toujours très évident. Voici quelques astuces pour nettoyer correctement vos oreillers ! 

Très choisi par les Français, l’oreiller en plume offre un confort incomparable avec un très grand moelleux. Il s’agit d’un grand classique de la literie depuis des centaines d’années. Pour garder son confort et son hygiène, il faut néanmoins prendre quelques précautions notamment en ce qui concerne le lavage. En fait, pour cet oreiller des plus traditionnels, rien de mieux que les techniques de nettoyage classique, tous les trois mois. Et pour savoir de quelle façon, on regarde son étiquette d’entretien pour voir s’il peut être lavé à la main ou en machine. 

Le lavage en machine ou à la main

Généralement, l’oreiller en plume peut être lavé en machine à 30 et 40 degrés ou bien à la main. Cela va dépendre de l’état de l’oreiller. Le choix d’une méthode aux dépens d’une autre va en réalité se faire en tenant de compte de l’état de l’oreiller. Parmi les souillures fréquentes sur les oreillers, on peut notamment évoquer le jaunissement, les tâches nourritures ou encore la sueur. Mais tout comme il existe des solutions pour enlever une tâche de transpiration sur un vêtement, il existe des astuces pour laver un oreiller jauni et en profiter pour lui redonner son blanc d’origine. 

Si vos oreillers perdent leurs plumes, décousez-les partiellement et retirez les plumes qu’ils comportent afin de ne laver que la housse comme n’importe quelle taie. Lorsque sa housse est propre et sèche, garnissez à nouveau votre oreiller. S’ils ne perdent pas leurs plumes, vous pouvez les mettre directement dans le lave-linge. Vous pourrez aussi redonner de l’éclat à votre oreiller en plume en mélangeant du bicarbonate de soude à votre eau de lessive. En plus de le rendre propre, cela vous permettra également de vous débarrasser des mauvaises odeurs. 

Le séchage pour les oreillers en plume

Le séchage reste une étape importante dans le processus de nettoyage. Lorsqu’il est terminé, mettez vos oreillers entre deux serviettes éponge. Vous pouvez alors les presser sans les tordre pour ne pas les déformer. Le sèche-linge est à bannir dans ce genre de situation. En effet, il abimerait la plume et le duvet. Il vaut mieux si cela est possible laisser sécher son oreiller en extérieur et à plat, au soleil, pour les aérer et éviter les acariens. Il est recommandé de ne les suspendre à un fil avec des pinces à linge afin d’éviter que les plumes fassent des paquets. Vous pouvez toutefois les taper et les retourner souvent afin que les plumes sèchent de façon uniforme et que vos oreillers se regonflent naturellement. Vous aurez ensuite le plaisir de vous endormir sereinement et confortablement en respirant un parfum frais et agréable lorsque vous aurez posé votre tête sur l’oreiller très moelleux. Découvrez la sélection d’oreiller en plume d’oie, plume de canard mais aussi avec un pourcentage important de duvet sur le site La Compagnie du Blanc.