Comment laver un oreiller en plumes ?

John Azria
Directeur de la Compagnie du Blanc
Article mis à jour le 24/05/2024

Les oreillers en plumes sont des éléments de literie qui sont très appréciés pour leur confort. Mais s’ils sont assez confortables, il faut reconnaître que leur lavage n’est pas toujours évident. Voici quelques astuces pour laver un oreiller en plumes ! 

Oreiller en plumes : lavage en machine ou à la main ?

Les oreillers en plumes demandent un lavage plus délicat que les oreillers synthétiques. Plus fragiles et plus sensibles à la chaleur, les plumes et le duvet doivent être entretenu selon les consignes présentes sur l’étiquette.

Lavage d’un oreiller en plumes : lave-linge ou à la main ?

Généralement, l’oreiller en plumes peut être lavé en machine entre 30 et 60°C (selon les produits). Reportez-vous toujours aux conseils d’entretien de l’étiquette.

Avant de placer votre oreiller en plumes dans le tambour, assurez-vous que la capacité de votre machine à laver est de 9 kilos minimum. En effet, pendant le lavage, les plumes vont se gorger d’eau et le poids du garnissage va considérablement augmenter. Veillez également à sélectionner un mode d’essorage lent, 800 tours/minute maximum pour ne pas tasser le garnissage ni endommager votre lave-linge.

Si vous préférez laver votre oreiller en plumes à la main, vous pouvez le faire dans la baignoire en utilisant de l’eau tiède et du savon neutre. Plongez-le dans le mélange en frottant doucement puis rincez abondamment. Pressez-le sans le tordre pour évacuer l’eau.

Le conseil de John

Vous pourrez aussi redonner de l’éclat à votre oreiller en plumes en mélangeant du bicarbonate de soude à votre eau de lessive. En plus de le rendre propre, cela vous permettra également de vous débarrasser des mauvaises odeurs.

Laver un oreiller en plumes au pressing : nettoyage à sec

Vous avez peur d’endommager votre oreiller en plumes en le passant à la machine à laver ? En cas de doute, apportez votre oreiller naturel dans un pressing. Ces professionnels de l’entretien textile sauront nettoyer votre oreiller en plumes.

Bon à savoir

Un P dans un cercle sur l’étiquette de votre oreiller en plumes signifie qu’il peut être nettoyé à sec.

Laver un oreiller qui perd ses plumes

Si vos oreillers perdent leurs plumes, décousez-les partiellement et retirez les plumes qu’ils comportent afin de ne laver que la housse comme n’importe quelle taie. Lorsque sa housse est propre et sèche, garnissez à nouveau votre oreiller. S’ils ne perdent pas leurs plumes, vous pouvez les mettre directement dans le lave-linge.

Comment sécher un oreillers en plumes ?

Le séchage d’un oreiller en plumes reste une étape importante dans le processus de nettoyage. Lorsqu’il est terminé, mettez vos oreillers entre deux serviettes éponge. Vous pouvez alors les presser sans les tordre pour ne pas les déformer.

Oreillers en plumes et sèche-linge

Le sèche-linge est à bannir pour les oreillers en plumes et duvet. En effet, la chaleur endommage le garnissage naturel et risque de déformer et de tasser les plumes.

Séchage naturel d’un oreiller en plumes

Il vaut mieux si cela est possible laisser sécher son oreiller en extérieur et à plat, au soleil, pour les aérer et éliminer les acariens. Il est recommandé de ne pas les suspendre à un fil avec des pinces à linge afin d’éviter qu’ils se déforment. Vous pouvez toutefois les taper et les retourner souvent afin que les plumes sèchent de façon uniforme et que vos oreillers se regonflent naturellement.

Découvrez la sélection d’oreiller en plumes d’oie, plumes de canard mais aussi avec un pourcentage important de duvet sur le site La Compagnie du Blanc. 

Comment entretenir un oreiller en plumes ?

Prendre soin de son oreiller en plumes c’est bien mais prendre soin du linge de lit qui le protège, c’est bien aussi ! La taie d’oreiller joue un rôle important dans la durée de vie et l’hygiène de votre oreiller. En effet, la taie d’oreiller absorbe le sébum et la transpiration et recueille les squames et cheveux. Ainsi, les bactéries ne sont pas en contact direct avec votre oreiller.

Le fait de changer les draps régulièrement, limite la prolifération des bactéries sur et au travers de la taie d’oreiller.

Le conseil de John

Pour un oreiller toujours propre, optez pour une sous-taie d’oreiller. Cette housse de protection lavable en machine, comme une taie d’oreiller, enveloppe l’oreiller et représente une protection supplémentaire pour celui-ci.

En savoir plus…