Faire sécher un oreiller en plumes : mode d’emploi

Les oreillers en plumes et duvet sont particulièrement confortables pour de douces nuits reposantes. En plumes ou duvet d’oie ou de canard, ces matières naturelles nécessitent également d’être entretenues avec soin. Pour cela, il est indispensable de maintenir votre oreiller sec. En effet, les plumes humides risquent de s’agglutiner et de diminuer votre confort. L’accumulation d’humidité dans le couchage peut également entraîner un risque de moisissures sur les oreillers et le matelas.

Alors, comment sécher rapidement un oreiller en plumes ? Voici nos conseils.

Conserver un oreiller sec tous les jours

Pour maintenir un oreiller sec quotidiennement, aérez la chambre tous les jours, et ventilez votre couchage régulièrement.

De temps en temps ou après une nuit de fortes transpirations nocturnes, nous vous conseillons également de placer votre oreiller en plume dans un endroit très aéré, comme l’ouverture d’une fenêtre, afin de le faire sécher rapidement.

Les étapes pour bien sécher un oreiller en plumes

Voici comment faire sécher un oreiller en plumes après lavage sans l’abîmer.

Préparer le séchage sans essorer les plumes

Les oreillers en plumes sont généralement lavables en machine à basse température. C’est souvent la meilleure méthode pour leur nettoyage complet. Profitez-en pour choisir un programme avec plusieurs cycles de rinçage afin d’entamer le processus de séchage en douceur.

En revanche, l’essorage est fortement déconseillé pour les plumes et le duvet.

Astuce !

Pour faciliter un séchage uniforme et éviter l’agglutinement de plumes et de duvet dans l’oreiller, insérez 2 à 3 balles de tennis dans votre machine à laver avant de lancer le programme de lavage.

 

Une fois votre oreiller lavé à la main ou au lave-linge, entourez-le de serviettes-éponges et pressez le coussin, sans jamais le tordre. Cette étape est indispensable pour faciliter le séchage de votre oreiller à l’air libre.

Séchage à l’air libre

C’est la méthode privilégiée pour sécher les garnissages plumes et duvet sans les abîmer. Pour cela, laissez sécher simplement votre oreiller humide à plat, dans un endroit aéré, et de préférence au soleil pour diminuer le temps de séchage naturellement.

De temps en temps, retournez et tapotez l’oreiller pour répartir les plumes uniformément dans son enveloppe. Votre oreiller reprendra ainsi peu à peu son gonflant naturel.

Vous savez à présent comment faire sécher un oreiller en plumes naturellement à l’air libre. Si vous manquez de temps, vous pouvez également placer votre oreiller devant un ventilateur afin d’accélérer légèrement le processus.

Peut-on sécher un oreiller en plumes au sèche-linge ?

Les plumes et le duvet supportent mal le passage au sèche-linge. Il est toutefois possible de choisir cette option pour réduire la durée de séchage de votre oreiller à certaines conditions :

-          Vérifiez bien l’étiquette de votre oreiller avant de le mettre au sèche-linge, et respectez les consignes indiquées.

-          Attention également à bien respecter la température conseillée : réglez le sèche-linge sur un séchage à froid. Comme pour une couette en duvet, la chaleur abîme les plumes de votre garnissage de manière irréversible.

-          Ne multipliez pas les cycles de séchage trop longtemps.

Astuce !

Comme dans la machine à laver, insérez des balles de tennis dans le tambour du sèche-linge afin que vos oreillers en duvet et plumes reprennent leur forme initiale. Vous pouvez également ajouter des serviettes de toilette sèches afin d’absorber l’humidité plus rapidement.