Soie ou satin, tout ce qu’il faut savoir pour ne plus vous tromper

21/02/2022

Article mis à jour le 14/04/2022 par La Compagnie du Blanc

Soie ou satin, il est courant de les confondre. Ces deux matières, soyeuses et agréables au toucher, sont encore plus différentes que vous ne pouviez l’imaginer. Pourquoi ? Parce que si la soie est bien un tissu, le satin lui, n’est autre qu’une technique de tissage de haute qualité. Un peu perdu ? On vous explique tout. 

La soie, un tissu noble 

La soie est une matière naturelle issue des meilleurs cocons fabriqués par les vers à soie. Les coquilles, une fois récoltées, sont plongées dans l’eau bouillante afin de démêler et de dérouler leur fil si fin. Un travail délicat, effectué à la main.

Ce tissu de belle qualité possède de nombreux avantages et on voit aujourd’hui de plus en plus de linge de lit et taies d’oreiller en soie. Douce pour la peau, riche en protéines et en acides aminés, naturellement antimicrobienne et idéale si vous souffrez des acariens, elle régule de plus la température et l’humidité. 

Enfin, cette matière soyeuse et brillante prend aussi soin de vos cheveux, car elle est reconnue pour éviter l’apparition d’électricité statique. 

En termes d’entretien et de lessive, il faudra être vigilant : pour la garder longtemps, mieux vaut la laver à l’envers et à la main. Attention également à ne pas la tordre en l’essorant, car cela casse le fil de soie. 

Si malgré tout vous décidez de la laver en machine, sélectionnez un programme délicat avec un tour d’essorage minimum et ne la mettez surtout pas au sèche-linge. 

Le satin, une technique de tissage 

Passons à présent au satin. Contrairement à l’idée répandue, le satin n’est pas un tissu, mais une technique de tissage dont la trame est bien spécifique. C’est la haute densité de cette méthode qui apporte le côté brillant, souple et élégant du tissu. Plus les fils sont fins, serrés et nombreux, plus la durabilité de votre produit sera longue. 

Il existe donc plusieurs satins différents, mais les plus connus sont :

Le satin de soie naturelle. Il s’agit du plus ancien qui soit, car il est né en Chine il y a plus de 2 000 ans. Utilisé alors pour les tissus d’habillement et les parures, il s’est peu à peu exporté et il est devenu un produit de luxe. 

Le satin de coton. Également appelé « satinette », pour produire cet effet lisse et soyeux, le coton est souvent cardé et peigné. Souvent employé pour l’ameublement et le linge de lit, le satin de coton est extrêmement doux pour la peau sans être glissant pour autant.

Découvrez nos housses de couettes en satin de coton biologique. 

Le satin de polyester est quant à lui tissé avec des textiles synthétiques. Plus abordable en termes de prix, il sera plus glissant que les matières naturelles et n’aura pas leurs qualités thermorégulatrices. 

Concernant le lavage, il sera différent en fonction du tissu choisi pour réaliser le satin. Soyez donc vigilant aux subtilités des étoffes que vous sélectionnez.