décoration d'une chambre parentale

Décorer une chambre parentale

Vous êtes à la recherche d’idées de déco pour la chambre parentale ? Il s’agit d’un endroit où vous allez vous ressourcer tous les soirs, votre retraite à l’écart du monde. Pièce intime et privée, elle doit vous inspirer des sentiments de confort, de paix, de sérénité, de plaisir. Quand vous commencez la décoration de votre chambre parentale, soyez attentif à faire des choix qui valorisent la pièce, quel que soit son plan : grande ou petite, d’une forme régulière ou originale. Voici quelques idées ou conseils pour décorer la chambre parentale chez vous, en mêlant l’agréable au pratique.

Décorer une chambre parentale : commencer par le lit !

Le lit est le meuble central de votre chambre. C’est donc le meuble pour lequel vous ne devez pas chercher l’économie. Pensez à toutes les heures que vous allez passer à rentabiliser votre achat. Se procurer un bon matelas et acheter du linge de lit de qualité vous donne d’autant plus envie de profiter de votre chambre. C’est aussi un espace que vous pouvez faire à votre image, en choisissant des couleurs que vous aimez. N’hésitez pas à assortir vos rideaux à la couleur de votre parure de lit pour renforcer l’harmonie de votre chambre. Vous pouvez empiler des oreillers de couleurs vives ou complémentaires pour un peu de peps. Enfin, un couvre-lit ou une couverture pliée au pied du lit peut ajouter une petite note d’élégance et de moelleux à votre chambre.

Quel tapis pour votre chambre parentale ?

Si vous investissez dans un tapis pour accueillir vos pieds nus à la sortie du lit en douceur, faites attention à la taille de celui-ci. C’est une erreur courante que de ne pas choisir un tapis de la bonne taille, avec le risque de déséquilibrer votre pièce ou la faire paraître plus petite qu’elle ne l’est.
Idéalement, un tapis devrait dépasser de 45 à 60cm de 3 côtés de votre lit.

  • Pour un lit simple => un tapis de 180×280 cm
  • Pour un lit queen size => un tapis de 240×300 cm
  • Pour un lit king size => 280×360 cm

Quel éclairage pour une suite parentale ?

N’hésitez pas à varier les sources de lumière : lampe de chevet, plafonnier, appliques. Idéalement, il faut deux à trois interrupteurs. Vous devez en effet pouvoir allumer ou éteindre depuis le seuil de votre chambre, ainsi que depuis votre lit, de chaque côté. A vous de panacher les styles qui vous plaisent. Choisissez plutôt des ampoules à la lumière jaune (et non blanche) et à l’éclairage pas trop appuyé. Des systèmes permettent de faire varier l’intensité lumineuse de vos lampes. Plus flatteuse pour l’intimité de la chambre à coucher, une lumière tamisée vous prépare mieux au sommeil et sera moins brutale le matin.

Quelle couleur choisir pour décorer une suite parentale ?

Pendant longtemps, la peinture bleue a été favorisée pour la déco d’une chambre parentale, car elle était considérée par les scientifiques comme la couleur la plus apaisante. En contrepartie, le rouge était prohibé comme trop énergique pour favoriser le sommeil. En règle générale, la base d’une chambre est faite de teintes neutres : blanc, beige, crème, taupe, gris perle auxquelles on ajoute des touches de couleur. Le vert est une couleur à la mode pour les chambres à coucher : ses teintes peuvent être chaudes ou froides, et la palette des verts est très grande, permettant de jouer avec des nuances variées. Vous pouvez utiliser le vert pour décorer votre chambre de façon moderne ou traditionnelle. Pour une ambiance provençale, la couleur lavande vous permet d’égayer votre chambre tout en douceur.

Jouer sur la symétrie dans la décoration d’une chambre parentale.

Il n’est pas obligatoire d’avoir les mêmes tables de nuit et lampes de chaque côté de votre lit double, mais cela facilite la décoration de l’ensemble. Choisir la symétrie dans une chambre à coucher permet de faciliter les décisions de décoration et permet à la pièce de paraître plus cohérente. Vous pouvez appliquer cette même règle de symétrie à la décoration des murs : taille et emplacement des tableaux, etc.

Si vous placez un banc au pied de votre lit (pratique pour enfiler des chaussures ou poser vos vêtements), sélectionnez-le un peu moins large que votre lit (environ ¾ de sa taille) pour respecter l’équilibre de l’ensemble.