rumination mentale

Rumination mentale

Vous aussi vous comptez les moutons pour essayer de chasser les pensées négatives qui arrivent une fois couché ? Mais elles persistent… De nos jours, avec les journées bien remplies, les soucis rencontrés au travail, les contrariétés du quotidien, le stress nous accompagne jusque dans notre lit. Alors comment libérer notre esprit de ces émotions négatives le soir venu ? Et si vous disiez adieu une bonne fois pour toute à la rumination mentale ? Découvrez tout ce qu’il faut connaître de ce trouble anxieux qui touche bon nombre d’entre nous, et les astuces pour vous en libérer.

La rumination mentale, c’est quoi ?

Rumination mentale, ruminations anxieuses, pensées obsessionnelles sont à proprement parler identiques. D’origine émotionnelle, elles vous envahissent au moment du coucher lorsque le sommeil devrait arriver naturellement. Les adultes mais aussi les plus jeunes sont touchés par cette forme d’anxiété. Une dispute avec un membre de la famille ou un ami, une tâche primordiale inachevée, une réunion de travail importante le lendemain, les causes de la rumination mentale sont diverses. 

Ruminer signifie que notre corps n’arrive pas à lâcher prise, notre esprit ne cesse de penser alors qu’il est normalement l’heure de dormir. Arrive alors l’insomnie.

D’une simple anxiété pour certains, cela peut passer à la dépression pour d’autres.

Comment lutter contre les ruminations mentales ?

Les personnes souffrant de rumination mentale voient bien souvent les heures défiler et tomber dans les bras de Morphée apparaît impossible. Les pensées négatives semblent ne jamais vouloir libérer notre esprit. Comment lutter contre la rumination mentale et quel traitement adopter ?

La lecture : prendre un livre et s’y plonger permet à l’esprit de cesser de penser, de lâcher prise. L’histoire de la BD ou du roman, les articles de votre magazine vous guident vers un sujet qui permet de ne pas ressasser vos idées noires du moment.

L’écriture est également un moyen de s’échapper, de se libérer d’émotions qui créent cette anxiété, cette angoisse. En notant tout simplement vos inquiétudes, vos frustrations, l’objet de vos ruminations mentales, vous ressentez un apaisement. Pour plus d’efficacité, vous pouvez même indiquer votre plan d’action pour le lendemain.

Bon à savoir : il est fortement déconseillé de se coucher après un long temps passé devant l’écran (TV, tablette ou autre). De même qu’il est préférable de ne pas se coucher immédiatement après avoir dîné. 

La médiation est un outil précieux dans votre lutte contre la rumination mentale. Efficace et simple à pratiquer, son effet sur le stress et l’anxiété n’est plus à démontrer. Prenez 10 minutes de votre temps avant le coucher pour méditer et libérer votre esprit de toutes les pensées négatives. Cet exercice permet d’aspirer à la paix intérieure. Votre organisme est ainsi mieux préparé à bien dormir. Et une fois le sommeil trouvé, il en sera de meilleure qualité.

La respiration et la pensée positive sont elles aussi un bon moyen de se détendre, de mettre fin à une crise d’angoisse, de chasser toutes les pensées négatives. Connue des adeptes du yoga, la respiration à pleins poumons est idéale :

–        inspirez profondément de sorte à gonfler ventre, abdomen et poumons ;

–        bloquez votre respiration quelques secondes ;

–        expirez lentement et longuement ;

–        terminez en bloquant votre respiration quelques secondes.

Ces méthodes naturelles doivent vous aider à libérer votre esprit et évacuer vos pensées négatives. Pour les personnes souffrant de ruminations mentales chroniques et ne trouvant pas le sommeil, il est conseillé de consulter un professionnel. 

Les conditions idéales pour bien dormir

Souffrir de rumination mentale peut tourner à l’obsession et virer au cauchemar. Il n’en reste pas moins que se coucher dans un environnement confortable et propice à une nuit douce et agréable favorise le sommeil.

Aussi, La Compagnie du Blanc vous livre quelques conseils pour mieux dormir et notamment de :

  • Choisir un matelas adapté à votre morphologie ;
  • Opter pour un oreiller correspondant à votre position de sommeil et au confort recherché (oreiller ferme, oreiller à mémoire de forme, oreiller en plumes et duvet, oreiller américain, etc.) ;
  • Sélectionner des équipements de literie de haute qualité pour un confort optimal (housse de couette tempérée, housse de couette en plumes et duvet, couvertures en laine, etc.) ;
  • Choisir un linge de lit doux et confortable (parures de draps en satin, housse de couette unie ou à motifs, etc.).

L’important est de créer une ambiance zen et chaleureuse dans votre chambre à coucher. Elle doit être une véritable invitation au voyage au pays des rêves.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *