fil à coudre

Les différents types de tissage du linge de maison

La qualité d’un tissu dépend de plusieurs critères. Le grammage, la qualité du coton, la méthode et la densité du tissage sont parmi les plus importants. A la Compagnie du Blanc nous proposons à la vente du linge de lit de haute qualité. Petite explication sur les différents types de tissage du linge de maison.

MÉTIER À TISSER ET FILS DE CHAÎNE

Le langage lié à la fabrication du textile est complexe. L’essentiel à retenir est qu’un tissu est caractérisé par son armure, sa largeur, le nombre de fils de chaîne et de trame au cm2, ainsi que la nature des fils utilisés (brossés, peignés, écrus, teints, etc). L’armure correspond au mode d’entrecroisement des fils de chaîne et des fils de trame. Il en existe trois principaux : toile, sergée et satin.

L’homme fabrique du tissu depuis la nuit des temps. Les premiers métiers à tisser découverts par les archéologues datent de la fin du Néolithique. D’abord rudimentaires avec un simple cadre en bois, ils n’ont cessé de se perfectionner et surtout de se mécaniser. Là où la force humaine était indispensable, la révolution industrielle a apporté automatisation et force de la machine. Avec ces progrès, la fabrication du tissu est devenue de plus en plus rapide et massive.

Mais le principe du tissage reste le même depuis toujours : une série de fils dits “fils de chaîne” sont tendus dans le sens de la longueur du métier à tisser et une autre série de fils, dits “fils de trame” croisent perpendiculairement les fils de chaîne grâce aux mouvements de la navette. Les fils de trame formant ainsi la lisière. La manière dont les fils de chaîne et les fils de trame se croisent, détermine le type de tissage et donc l’effet final, le rendu, le toucher, du tissu.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE TISSAGE

Il en existe principalement 5 : le tissage toile, le tissage double, le tissage serré, le tissage satin et le tissage Jacquardt.

  • Le tissage toile

C’est le tissage le plus simple et le plus résistant. Les fils de trame viennent en-dessus puis au-dessous des fils de chaîne. Le coton, la baptiste, la popeline, le percale, le taffetas sont parmi les textiles qui se tissent ainsi. La particularité du tissage toile est qu’il n’a ni envers, ni endroit. Notre linge de lit percale est tissé de cette manière.

  • Le tissage double

Sur le même principe que le tissage toile, le tissage double consiste dans le chevauchement de deux fils de chaîne et deux fils de trame voire plus. Pour un effet damier coloré, il suffit d’utiliser des fils de couleurs différentes.

  • Le tissage serré

Le tissu en tissage serré sont reconnaissables car ils ont un envers et un endroit bien marqués. C’est un type de tissage qui crée des lignes en diagonale avec un effet d’oblique. Les effets chevrons et pieds de poule sont obtenus via un tissage serré.

  • Le tissage satin

La satin est une étoffe magnifique, brillante sur l’endroit et mate à l’envers. Elle est douce et soyeuse. Pour réaliser du satin, un des fils chevauche au minimum quatre fils perpendiculaires avant de passer sous un fil et de recommencer. C’est cette méthode de tissage qui donne l’effet de brillance et de douceur. La Compagnie du Blanc vous propose plusieurs housses de couette en satin de coton dans différents coloris.

  • Le tissage Jacquardt

Pour réaliser du tissu en Jacquard, il faut un métier à tisser spécial. L’idée est de pouvoir contrôler les fils de chaîne ce qui permet de réaliser des motifs complexes et multicolores. Les tissus Jacquardt sont notamment utilisés dans l’ameublement et la décoration d’intérieur. Ils sont très résistants.