les différentes phases du sommeil

Les différentes phases du sommeil

Avant les années 50, les scientifiques considéraient le sommeil comme un moment où le corps se mettait en veille. Nous savons maintenant qu’il s’agit d’un phénomène actif bien plus complexe que ça. Notre sommeil est découpé en plusieurs 4 phases distinctes. Pour savoir comment bien se reposer, il est important de comprendre ce qui se passe pendant ces différentes phases de sommeil. Voici nos explications pour mieux dormir la nuit.

Quelles sont les différentes phases du sommeil ?

Il y a quatre stades de sommeil : Sommeil non-REM (NREM) (stades 1, 2 et 3) et sommeil REM ou paradoxal. REM vient de l’anglais Rapid Eye Movements : mouvements rapides des yeux. Le sommeil est organisé autour de ces différents cycles qui s’enchaînent. 

Phase 1 : L’endormissement

Votre corps se relâche, votre respiration devient plus lente et régulière. Dans ce demi-sommeil, vous pouvez facilement vous réveiller. Cette phase qui dure jusqu’à 7 minutes est celle où vous pouvez expérimenter des contractions musculaires qui vous donnent l’impression de tomber dans le vide. 

Phase 2 : Le sommeil léger

Vous entrez vraiment dans le sommeil. Votre rythme cardiaque commence à ralentir et votre température à baisser. Il est un peu plus difficile de vous réveiller de cette phase qui représente 50% de vos nuits : un bruit, une lumière, un mauvais mouvement peuvent vous réveiller. C’est le sommeil léger. Cette phase dure environ 20 minutes, et c’est la durée idéale pour une sieste rapide, mais réparatrice.

Phase 3 : Le sommeil profond

A ce stade, il est difficile de vous réveiller, car votre corps répond mal aux stimuli extérieurs. Vous vous enfoncez peu à peu dans un sommeil de plus en plus lourd et c’est à ce moment que le corps répare les muscles et les tissus, stimule la croissance des cellules, stimule vos défenses immunitaires et stocke l’énergie nécessaire au jour suivant. C’est pendant cette phase que les dormeurs parlent ou sont somnambules. Cette phase de sommeil représente environ 25% de vos nuits.

Phase 4 : le sommeil paradoxal ou REM

Vous expérimentez votre première phase de sommeil paradoxal après 90 minutes de sommeil. Votre cerveau devient actif et vos muscles inertes. Votre rythme cardiaque s’accélère et votre pression augmente, votre respiration devient plus rapide et hachée. C’est à ce moment que vous vous mettez à rêver

Cette phase peut durer jusqu’à 1 heure, et vous aurez 3 à 6 de ces phases par nuit en moyenne. Au fur et à mesure de la nuit, elles sont plus rapprochées et durent plus longtemps, ce qui explique qu’on se réveille souvent en plein milieu d’un rêve. 

Le sommeil paradoxal joue un rôle important dans vos capacités d’apprentissage et de mémoire, c’est à ce moment que votre cerveau traite les informations accumulées de la journée pour les fixer dans votre mémoire à long terme. 

Quelle est la meilleure des phases du sommeil pour se réveiller reposé ?

L’idéal est de se réveiller à la fin d’une des phases de sommeil, pour ne pas courir le risque de rester somnolent un long moment. Si vous vous réveillez pendant la phase 2 avant d’avoir plongé dans le sommeil profond, vous aurez le sentiment d’avoir dormi tout en restant alerte. C’est pour cela qu’on recommande de faire des siestes de 20/25 minutes.

Il est difficile d’être tiré du sommeil profond. 

Être réveillé pendant notre sommeil paradoxal pose le risque d’avoir l’impression d’être sonné et de ne pas avoir assez dormi

Les périodes d’éveil se produisent avant et par intermittence pendant les différents stades du sommeil ou lorsque l’on change de position. Pour améliorer la qualité de votre sommeil, pensez à opter pour un bon matelas, surtout si vous bougez pendant la nuit. De la même manière, sachez sélectionner un oreiller adapté à votre position de prédilection. Un environnement sans bruit ni lumières vous permet de profiter pleinement des bénéfices de chacune des phases de sommeil et de vous réveiller parfaitement reposé de corps et d’esprit.