Comment choisir sa taille de taie de traversin ?

John Azria
Directeur de la Compagnie du Blanc
Contenu mis à jour le 22/05/2024

Hérité de l’Antiquité, le traversin, appelé aussi polochon, est un excellent complément de l’oreiller pour un confort optimal. Il permet de lire confortablement ou de dormir en position semi-assis sans risque de douleurs au réveil. Mais comment choisir la bonne taille de taie pour votre traversin ? Quel tissu est le plus adapté ? En quoi l'ajout d'un protège-traversin est-il utile ? Les réponses dans ce guide.

Nos conseils pour bien choisir votre taille de taie de traversin

L’erreur commune pour l’achat de sa taie de traversin est de choisir une taie aux mesures de son traversin. Or la taie  doit être plus longue que le traversin : celle-ci est un cylindre dit « fourreau »  de tissu de 43 cm de diamètre dépassant en moyenne de 20 à 25 cm de chaque côté avec des bouts ouverts.

Ainsi, voici notre guide des tailles :

Taille du traversin

Taille de taie de traversin recommandée

80 cm

140 cm

90 cm

140 cm

120 cm

185 cm

140 cm

185 cm

160 cm

200 cm

180 cm

230 cm

200 cm

240 cm

Comme pour votre oreiller, nous vous conseillons d’ajouter un protège-traversin. L’utilisation d’une housse de protection pour votre traversin permet de prolonger la durée de vie de l’enveloppe percale du traversin et reste plus hygiénique. La protection de votre traversin prend la forme d’une taie avec des fermetures élastiques aux bouts.

Le conseil de John

La taille du protège-traversin doit être la même que celle de la taie de traversin. Une housse de protection trop grande risque de former des boudins de tissu sous la taie, ce qui sera très inconfortable. À l’inverse, un protège-traversin trop petit comprimera le traversin et lui fera perdre de son moelleux.

Nous vous conseillons de parcourir nos guides des tailles pour l’ensemble de votre linge de lit, afin d’éviter les erreurs d'achat (housse de couette trop petite.)

Taie de traversin : les différentes qualités de tissu

Moins au contact avec le visage du dormeur que son oreiller, la taie de traversin se décline cependant dans des tissus très nobles : 

  • coton et cachemire,
  • lin lavé, 
  • satin de coton bio,
  • satin de coton égyptien,
  • satin mercerisé,
  • percale de coton bio.

Faites votre shopping

Pensez à consulter le nombre de fils au cm² pour chaque tissu : de 70 à 320 fils. Il nous renseigne sur la qualité et la durabilité du tissage d’un matériau. Plus le nombre de fils est élevé, plus votre taie de traversin sera luxueuse et résistante.

Bon à savoir

Pour une taie de traversin en lin, il est question de grammes par m² : 180g/m², par exemple.

Certains de ces tissus sont labellisés GOTS ou Oeko-Tex, ce qui garantit un mode de production respectueux de l’environnement et de la santé humaine.

Traversin, un élément confort et déco

Pendant le sommeil, le traversin permet un soutien plus relevé de la tête, car il est placé derrière celle-ci, alors que l’oreiller est positionné sous la tête et la nuque. Le traversin doit occuper toute la largeur de votre matelas, aussi adaptez-le à la largeur de votre lit. Un traversin ferme assurera un meilleur soutien qu’un traversin moelleux. Pour autant, la fermeté de son traversin reste avant tout un critère subjectif : gardez en tête qu’à partir du moment où votre lit mesure plus de de 140 cm de largeur, c’est un confort susceptible d’être partagé à deux.

Côté pratique, le traversin est souvent utilisé comme soutien aux lombaires pour lire, regarder la télévision, prendre un petit-déjeuner au lit. Il est particulièrement apprécié par les femmes enceintes ou les personnes pratiquant le yoga. Cet objet est aussi un élément indispensable de décoration, notamment pour mettre en valeur votre nouvelle housse de couette et taies d’oreillers assortis.