Sueurs nocturnes : ce n’est pas une fatalité !

Parmi les troubles du sommeil, la transpiration est généralement le fait d’un dérèglement hormonal bénin, notamment chez la femme. Cependant, les sueurs nocturnes de l’homme peuvent avoir diverses causes, qu’il convient de déceler pour régler au mieux le problème. Alors, comment lutter contre la transpiration excessive la nuit ? Quel type de literie acheter pour bien dormir malgré ce trouble ?

Sueurs nocturnes : les causes possibles

Si vous souffrez de transpiration excessive pendant votre sommeil (bouffées de chaleur nocturnes, draps mouillés, accélération du rythme cardiaque, rougeurs, déshydratation, etc.), vous êtes certainement atteints de sueurs nocturnes. Le symptôme, fréquent, peut toutefois avoir de nombreuses causes.

Les sueurs nocturnes chez la femme

La principale cause des sueurs nocturnes chez la femme est un trouble hormonal qui peut être le fait de son cycle menstruel comme d’une grossesse, d’un changement de pilule ou de la ménopause.

La sudation de nuit chez certaines femmes est liée au stress mais aussi à la prise d’un traitement médicamenteux : aspirine, paracétamol, anti-dépresseurs, etc.

Les sueurs nocturnes chez l’homme

Les sueurs nocturnes chez l’homme peuvent également être liées à des dérèglements hormonaux, notamment en cas d’andropause, qui est associée à une baisse de la production de testostérone.

Les hommes sont aussi plus touchés par l’apnée du sommeil et par le reflux gastro-œsophagien qui sont parfois associés au fait de transpirer. 

Que faire en cas de sueurs nocturnes ? 

Les sueurs nocturnes peuvent avoir des causes communes à la femme et à l’homme comme les maladies infectieuses (mycose, endocardite, etc.), le lymphome, l’hyperthyroïdie, le stress et la prise de certains médicaments.

Quelles que soient les causes de vos sueurs nocturnes, il est fort probable qu’elles occasionnent chez vous des troubles du sommeil qui ne vous permettent pas un repos complet.

Consulter un médecin est recommandé pour connaître les raisons de votre transpiration abondante. En attendant ce rendez-vous, il est possible de mettre en place un rituel rafraîchissant avant de se coucher : 

  • aérer votre chambre ;
  • éviter l’exercice physique ;
  • boire une tisane à la sauge (qui vous donnera chaud dans un premier temps pour ensuite vous permettre de baisser votre température corporelle).  

Sachez aussi que la qualité de votre literie joue un rôle prépondérant dans les sueurs nocturnes, notamment en ce qui concerne la régulation de votre température corporelle. 

Une literie de qualité pour atténuer les sueurs nocturnes

Le choix de votre literie est crucial si vous êtes sujet aux sueurs nocturnes. De la même manière que votre pyjama, votre parure de lit joue un rôle anti-transpiration non négligeable du fait de sa composition. 

Des draps en coton

Pour vos draps comme pour vos vêtements de nuit, optez pour le coton. Matière naturelle, le coton permet à votre épiderme de respirer contrairement aux textiles synthétiques. Les adeptes de matières nobles pourront également se tourner sans hésiter vers un linge de lit coton et soie dont la composition permet de réguler la température du corps.    

Une couette en soie

La couette est l’élément phare de votre parure de lit pour éviter la transpiration nocturne. Le secret réside dans le fait d’adapter votre couette aux différentes saisons. En été notamment, il est fortement conseillé aux personnes atteintes de sueurs nocturnes de troquer leur couette en duvet pour une couette en soie, plus légère.

Un oreiller anti-transpiration

En matière d’oreillers, nul doute qu’il vous faudra choisir un coussin anti-transpiration. Composés d’un mélange de polyester et de fibres de coton, ces oreillers ont la particularité d’être micro-rainurés, ce qui permet une bonne captation de l’humidité pendant la nuit avec, à la clé, une meilleure qualité du sommeil.