Dormir sans matelas : avantages & inconvénients du sommeil au sol

Dormir sur un lit douillet composé d’un matelas et d’un surmatelas confortables posés sur un sommier à pieds est, en réalité, une habitude toute occidentale. En effet, pour beaucoup d’autres civilisations, bien dormir se résume à un futon posé à même le sol. Alors, pourquoi adopter cette habitude de dormir par terre sans matelas ? 

Pourquoi dormir par terre sans matelas ? 

Comportement issu de la mouvance “slow life”, le fait de dormir par terre sans matelas peut sembler un peu rude au premier abord. Pourtant, cela aurait un effet positif sur la qualité du sommeil, à condition de respecter quelques règles.

Maux de dos et futon japonais 

Il a fait une arrivée remarquée sur le marché de la literie il y a déjà quelques années : le futon japonais se présente comme une alternative minimaliste au traditionnel duo matelas et sommier que nous connaissons en Europe.

L’avantage du futon à la japonaise réside dans la posture corporelle qu’il induit. Quand on dort sur un futon, notre colonne vertébrale reste bien droite avec, à la clé, une possible réduction des douleurs dorsales. 

Qualité du sommeil par terre

Les retours d’expérience des dormeurs ayant tenté l’expérience de dormir sans matelas sont pour beaucoup positifs. Ils décrivent majoritairement l’obtention d’une meilleure qualité de sommeil et le sentiment de bénéficier d’un réveil tonique.

En tout état de cause, ces témoignages reflètent un avis subjectif. Cependant, pourquoi ne pas essayer de dormir sans matelas pour sortir de sa zone de confort et vérifier la véracité de ces propos ?

Confort de couchage au sol

Dormir par terre sans matelas ne rime pas avec absence complète de couchage. Outre l’utilisation d’un futon, il est recommandé de s’équiper d’un oreiller permettant de maintenir l’alignement de votre nuque dans l’axe de la colonne. Les oreillers fins ont un niveau de fermeté suffisant pour fournir un soutien efficace à votre tête et votre cou.

De son côté, le futon doit présenter une épaisseur de 5 centimètres au minimum pour isoler le dormeur du sol et en amortir la fermeté. Au demeurant, un tatami peut être installé en guise de sommier pendant la nuit, offrant une bonne aération au futon. Pensez alors à adapter votre linge de lit à la taille de votre nouveau matelas de sol.

Dormir sans matelas : les contre-indications

Dormir sans un “véritable” bon matelas est un changement d’habitude qui peut être pratiqué pour un lit d’appoint. Si vous souhaitez changer votre literie définitivement, mieux vaut demander au préalable l’avis d’un médecin.

En cas de problèmes de dos chroniques

Certaines personnes doivent s’abstenir de dormir par terre, telles que les personnes souffrant de problèmes de dos chroniques : scoliose, sciatique, etc. Ces dormeurs doivent privilégier un matelas classique comme le matelas à mémoire de forme ou à ressorts ensachés, pour un bon maintien. 

Une question de morphologie

Pour les femmes enceintes ou les personnes de forte corpulence, il est important de bien choisir son couchage afin de profiter d’un lit confortable à l’accueil moelleux – grâce aux différentes zones de confort – et à la fois suffisamment ferme pour leur morphologie, pour un confort équilibré et un sommeil réparateur. Matelas en latex, en mousse à mémoire de forme… Ils ont l’embarras du choix pour trouver le meilleur matelas.Modifier ce contenu