Coussins et matelas

Quel garnissage choisir pour votre oreiller ?

En quête d’un sommeil de qualité, de nuits douces et reposantes, nous nous posons tous la question de savoir quel oreiller choisir. Certains critères de choix demeurent subjectifs tandis que d’autres s’attachent notamment à la morphologie et à la position de sommeil du dormeur. Le garnissage de l’oreiller constitue également un élément essentiel à prendre en compte, quelle que soit la forme du coussin. Naturel ou synthétique, quel garnissage d’oreiller choisir ?

Qu’est-ce que le garnissage de l’oreiller ?

Un oreiller est composé d’une enveloppe de tissu garnie de sorte à apporter au coussin le confort et la souplesse recherchés. Comme pour la couette, plusieurs types de garnissage sont possibles. Constituant la base de votre oreiller, il en définit les principales caractéristiques telles que le confort, la fermeté ou bien encore la durée de vie.

Légèreté, gonflant et souplesse avec un garnissage naturel

Garnissages d’oreiller naturels connus pour leur qualité d’exception, les plumes et le duvet demeurent une référence. Ils apportent un gonflant incomparable à votre coussin de nuit. Légèreté et souplesse demeurent au rendez-vous avec l’oreiller en duvet et en plume. Le duvet a l’avantage d’être un excellent isolant thermique (chaud en hiver et frais en été).

Le mariage des plumes et du duvet apporte un haut niveau de confort et une longue durée de vie, sous réserve de choisir un oreiller de qualité.

Le garnissage naturel est également reconnu pour évacuer l’humidité. Cela évite la prolifération des bactéries et limite ainsi les allergies. La majorité des oreillers naturels reçoit un traitement anti acarien.

Qu’en est-il du garnissage synthétique ?

Le garnissage d’oreiller synthétique regroupe trois catégories : la mousse à mémoire de forme (mousse viscoélastique), le latex et le polyester.

Le coussin à mémoire de forme est idéal pour un maintien des cervicales, soulage et prévient les douleurs, détend les muscles du cou. Ce garnissage d’oreiller réagit à la chaleur corporelle et s’assouplit pour s’adapter aux formes du corps. Le maintien est optimal. Laissant circuler l’air, il convient parfaitement aux personnes qui transpirent la nuit.

L’oreiller en latex, quant à lui, est assez gonflant et moelleux, naturellement antibactérien, offrant un bon maintien. Plus un oreiller est composé de latex naturel, meilleure sera sa qualité. Ce type de garnissage d’oreiller n’est pas conseillé aux personnes dormant sur le côté.

L’oreiller en polyester est plutôt bon marché. S’il n’est pas suffisamment aéré, il emprisonne alors l’humidité et peut être source de prolifération des bactéries et d’acariens. Chaud, il demande à être nettoyé régulièrement. Ce type de garnissage présente une durée de vie plus courte.

Le garnissage de l’oreiller demeure un critère essentiel dans le choix de votre coussin de lit. Pour en savoir plus sur les autres éléments à prendre en compte, n’hésitez pas à consulter notre article sur Comment bien choisir un oreiller.