oreillers blanc et rouge

Comment nettoyer sa couette et son oreiller ?

En été comme en hiver, il est important de laver régulièrement nos housses de couette, draps et autres housses de matelas tous les mois, est un réflexe évident. Mais qu’en est de nos oreillers et de nos couettes ? Linge de maison beaucoup plus épais et souvent protégé, il n’apparaît pas évident de les nettoyer. Un passage en machine ne risque-t-il pas d’abimer ce linge de maison particulier que sont nos couettes et oreillers ?  La Compagnie Du Blanc vous livre tous les secrets pour nettoyer une couette ou nettoyer un oreiller.

COMMENT BIEN NETTOYER SON OREILLER À LA MACHINE À LAVER ?

Rappelons que la nuit nous éliminons entre 0,5 et 1,5 litre d’eau. Aussi, l’humidité est le problème majeur de nos oreillers, couette et matelas, favorisant le développement de bactéries  et d‘acariens. Ainsi, au même titre que nous lavons nos taies d’oreiller, l’oreiller se lave en machine à laver tous les trois mois pour éliminer les nuisibles et chasser l’humidité.

Le garnissage de l’oreiller va influencer sur ses conditions de nettoyage.

  • Un rembourrage d’oreiller en fibres naturelles est moins compact. Il se lavera en machine entre 40° et 60°C. L’ajout d’une balle de tennis dans le tambour de la machine à laver permet de regonfler votre oreiller et de préserver son aspect moelleux. Pensez à bien les retourner et à les sécher à l’air libre.
  • Un rembourrage d’oreiller en ouate est plus fragile. Il est donc conseillé de bourrer la machine – par exemple avec l’ensemble des draps, alèses, housses de couette et housses de matelas –  afin d’éviter la déformation de l’oreiller. Il est à laver entre 40° et 60°C voir même 95°C, selon les indications de lavage sur l’étiquette. Ces oreillers sont à sécher au sèche-linge à une température modérée.
  • Les oreillers en garnissage plumes ou duvets sont souvent très délicats. Il est recommandé de les laver en machine à la température indiquée sur l’étiquette ou au pressing.

Préférez – pour éliminer toute humidité – faire sécher vos oreillers à l’air libre et pensez à les retourner. Sachez aussi que certains fabricants proposent des oreillers faciles à laver. Si vos oreillers sont jaunis et raplatis, un passage par la case machine ne permettra pas de récupérer leur moelleux et de les blanchir. Ils sont simplement en fin de vie et il faut les changer, en moyenne, tous les trois ans.


Découvrir les oreillers en vente sur La Compagnie du Blanc


COMMENT BIEN LAVER SA COUETTE ?

Comme l’oreiller, la couette se lave aussi en machine, mais la difficulté avec ce linge de maison réside dans sa taille et dans son épaisseur. Laver une couette trop souvent l’abîme, les professionnels recommandent de laver  une couette tous les deux ans et de changer de couette tous les cinq ans.

Une couette fine de 200×200 rentrera facilement dans une machine de sept kilos mais pour la taille de couette supérieure, 220×240, plusieurs solutions s’offrent à vous pour la laver. Au lavoir, le cycle de lavage vous reviendra entre 7€ et 15€. Le séchage, quant à lui, exigera quelques heures de patience. Pour le séchage en machine, une température modérée est conseillée, le mieux restant le séchage à l’air libre. Une couette peut être aussi lavée à la main, mais vous aurez des difficultés pour l’essorage et le séchage de la couette (5 jours de séchage en moyenne).

Afin d’éviter que les fibres épaisses de votre couette ne se tassent, il faut veiller à taper sa couette en incorporant dans le tambour de vieilles baskets ou des balles de tennis dans un collant. Le cycle de lavage devra se faire à une température de moins de 60° degrés. Les acariens sont éliminés à partir de 30°degrés.

Enfin, comme pour les oreillers, le garnissage de la couette influence les conditions de lavage. Les garnissages en fibres naturelles et les garnissages synthétiques résistent mieux au lavage en machine. Certaines couettes, tout comme certains  oreillers présentent des caractéristiques “antibactériennes” et “facile à laver”. Pour les couettes avec un garnissage plumes et  duvets, elles sont également lavables en machine mais requiert une attention particulière. Le pressing est nécessaire pour ce type de couette. Comptez en moyenne 15 euros pour nettoyer votre couette. Vous pouvez également laver vos couettes avant l’hiver ou en été.

En matière de lessive, préférez celle que vous utilisez. Pour autant, utiliser une lessive liquide, car elle est plus soluble qu’une lessive en poudre.