Couette et allergies

Le nombre de personnes souffrant d’allergies semble augmenter considérablement depuis plusieurs décennies. Allergies alimentaires, aux insectes piqueurs ou bien encore aux acariens, il est parfois difficile d’y remédier. Côté literie, la couette est souvent considérée comme source d’allergies, à tort. Couette en duvet ou en plume et couette synthétique sont à privilégier, bénéficiant pour la plupart aujourd’hui d’un traitement anti-acariens. La Compagnie du Blanc fait le point sur les idées reçues pour que la couette soit toujours synonyme de confort et hygiène.

LA COUETTE EN DUVET FAVORISE LES ALLERGIES ?

La couette en duvet ou en plume est souvent associée à l’asthme et aux réactions allergiques. Il faut savoir que l’allergie au duvet est rare. De plus, la présence d’acariens dans la couette en duvet n’est en aucun favorisée. Des études ont démontré que cette matière naturelle est défavorable à la prolifération des acariens. Ces indésirables organismes vivants ont besoin d’humidité pour se développer. Or une couette en duvet est thermorégulatrice donc peu propice à la présence d’acariens et à leur développement.

De plus, des modèles de couette en duvet ou en plume sont aujourd’hui proposés avec un traitement anti-acarien.

Conseils de la Compagnie du Blanc :

–    Choisir une couette en duvet ou en plume de qualité avec une enveloppe en tissu serré.

–    Aérer chaque matin, idéalement 5 à 10 minutes, la chambre en découvrant totalement l’ensemble de votre literie.


Découvrez notre collection de couettes en vente


UNE COUETTE SYNTHÉTIQUE EST MOINS ALLERGÈNE QU’UNE COUETTE EN DUVET ?

La couette synthétique est souvent recommandée aux personnes souffrant d’allergies. De composition non naturelle, elle séduit ceux qui appréhendent la prolifération des acariens. La couette synthétique a longtemps été sur le devant de la scène grâce à son traitement anti-acariens. Elle n’en demeure pourtant pas moins allergène que la couette en duvet ou en plume. En effet, la grande majorité des couettes en duvet ou en plume sont aujourd’hui anallergiques (traitées anti-acariens).

Les principales différences résident dans la composition, l’entretien et le coût.

L’avis de la Compagnie du Blanc :

Choisir une couette synthétique ou une couette en duvet se fait en fonction de ses besoins et envies. Le moelleux, le gonflant, la légèreté, le confort et le prix sont des critères de choix qui reviennent à chacun. L’essentiel demeure de sélectionner une couette de qualité pour bénéficier de tous ses avantages.


Découvrez notre collection de couettes en duvet en vente


UNE COUETTE ANTI-ACARIENS EST TOUJOURS SYNTHÉTIQUE ?

Afin d’éviter les allergies, d’assurer hygiène, confort et qualité de sommeil, les fabricants proposent un traitement anti-acariens aussi bien pour la couette synthétique que pour la couette en duvet ou en plume. Il n’est cependant pas automatique.

Les deux types de couette se veulent aujourd’hui respirants, évitant ainsi le développement des acariens.

Recommandations de la Compagnie du Blanc :

–       Comme toute couette, une couette anti-acarien doit être lavée régulièrement pour rester saine.

–      Choisir une housse de couette de qualité est une barrière supplémentaire contre les acariens.


Découvrez notre collection de couettes en synthétique en vente


Vous l’aurez compris, couette et allergies ne sont plus à associer désormais. Couette en duvet, en plume ou couette synthétique, l’essentiel est de choisir une couette de qualité vous assurant un confort optimal et une hygiène parfaite.