Comment choisir votre édredon ?

Alors que les couettes ont aujourd’hui remplacées le drap et les couvertures, l’édredon ancien revient en force. Aussi appelé plumon, l’édredon est de plus en plus présent dans les magasins spécialisés en literie. Avant d’acheter votre édredon, connaissez-vous ses différences avec un oreiller ou une couette ? Savez-vous quel édredon choisir parmi les différents modèles qui existent ? Taille, poids, notre article vous dit tout sur l’édredon.

Continuer la lecture de Comment choisir votre édredon ?

Quel surmatelas choisir pour votre mal de dos ?

Si vous avez une douleur au dos, causée par une activité trop intense ou suite à un accident par exemple, vous comprenez la nécessité de faire l’acquisition d’un surmatelas. La majorité d’entre nous opte pour un matelas trop ferme qui accentue les douleurs qu’elles soient cervicales, nerveuses, lombaires ou musculaires. Pour profiter de nuits confortables et réparatrices, une solution existe : optez pour un surmatelas qui soulage vos maux de dos. Mais parmi les différents types de surmatelas quel surmatelas choisir en fonction de votre mal de dos ?

Continuer la lecture de Quel surmatelas choisir pour votre mal de dos ?

Comment mettre sa housse de couette facilement ?

La housse de couette est un atout du quotidien. Elle permet de protéger votre couette de la saleté plus longtemps et de faciliter le nettoyage de votre literie. Il est nettement plus simple de laver votre housse que de laver votre couette, qui prendra plus de place dans votre machine à laver. En plus vous pouvez la changer en fonction de votre décoration !

Encore faut-il parvenir à enfiler la couette dans la housse de couette ! Seul(e) ou à plusieurs, cela relève souvent d’un exploit de plusieurs longues minutes, avant d’arriver à placer correctement la couette aux quatre coins de la housse de couette. Découvrez nos conseils pour mettre une housse de couette, qui vous feront gagner du temps et de l’énergie.

Trois astuces, pour un résultat en moins de deux minutes. Il s’agit juste de prendre le bon coup de main :

Pour garder les coins alignés :

C’est la partie la plus contraignante lorsque vous enfilez une housse de couette de façon “classique”. Vous devez avoir de la chance pour réussir à faire correspondre les quatre coins de la couette et de la housse du premier coup.

Pour remédier à cela, mettez des pinces à linge aux angles que vous avez réussi à aligner, afin de secouer votre couette pour qu’elle soit bien installée à l’intérieur de la housse.

Le “burrito”

Comme son nom l’indique, la technique du “burrito” consiste à enrouler sa couette autour de la housse, que vous aurez préalablement retourné, pour ensuite la remettre à l’endroit tout en tenant l’extrémité de votre couette :

  • Commencez sur une surface plane, sur le sol ou à même le lit, par poser votre housse de couette retournée
  • Déployez dessus et bien à plat votre couette (faites les correspondre au mieux)
  • Prenez le côté fermé de la housse, pour ensuite l’enrouler vers l’intérieur avec la couette. Vous obtenez une forme de burrito.
  • Ensuite, ouvrez votre housse en mettant une main à l’intérieur et allez chercher l’extrémité de votre housse et tirez vers vous de façon à la retourner dans le bon sens.
  • Faites la même chose de l’autre côté. Il ne vous reste plus qu’à dérouler le tout et à étendre les plis.

La technique du “burrito” en vidéo

Le pliage

Plus simple et plus rapide que la précédente, le pliage ne prend pas plus de 10 secondes une fois la technique bien acquise :

  • Étendez votre housse de couette bien à plat
  • Ensuite, pliez-la en deux puis, répétez l’opération. Faites de même avec votre couette.
  • Rentrez la couette pliée en quatre à l’intérieur de la housse de couette. Il ne reste plus qu’à secouer la housse en la tenant par deux extrémités.

Venez découvrir notre gamme de housses de couettes.

Comment enlever une tache sur une couette ?

Savez-vous comment entretenir votre linge de maison correctement pour le faire durer le plus longtemps possible ? Particulièrement lorsqu’il s’agit de votre linge le plus précieux : la couette. Non seulement elle nous tient chaud l’hiver mais la couette constitue aussi notre meilleur atout au niveau du confort en alliant douceur et légèreté. Mais lorsqu’une tâche apparaît, il faut réagir vite ! Vous vous demandez quelles sont les solutions adaptées pour faire partir une tâche sans abîmer les tissus ? Afin d’adopter les bons réflexes lorsque vous venez de tacher votre couette ou parce qu’elle commence à jaunir, nous vous donnons les bons outils dans cet article.

Nettoyer votre couette délicatement

Première solution : vous pouvez laver votre couette en machine à laver comme la plupart de votre linge de maison. Pensez seulement à ne pas excéder les 60 degrés afin d’éviter que la chaleur tasse les fibres des tissus de votre couette. Nous vous conseillons cependant de laver votre couette à la main dans une baignoire ou une grande bassine par exemple. Ainsi, il vous sera plus facile d’atteindre les tâches. Pour connaître les dispositions à prendre selon le type de tâche sur votre couette, voici les étapes à suivre :

Si vous tâchez votre couette avec de l’alcool ou du vin

Vous vous êtes prélassé dans votre lit avec un verre de vin ou d’alcool à la main ? Pas de panique ! Il vous suffit de tamponner sur votre couette avec un tissu imbibé de vinaigre, d’ammoniaque, ou d’un mélange de bicarbonate et citron. Attendez quelques minutes avant de rincer à l’eau froide (surtout pas d’eau chaude pour ne pas “cuire” la tâche) en frottant doucement. Le tour est joué !

Si vous avez tâchez votre couette avec du sucre

Un petit déjeuner à deux dans votre lit avec votre moitié est toujours agréable… une tâche est vite arrivée. Mais rassurez-vous, le sucre s’enlève plus facilement qu’on ne le pense. Il suffit pour cela de baigner l’endroit de la tâche dans un peu d’eau tiède à laquelle vous ajoutez une goutte de vinaigre blanc.
Vous pouvez également utiliser du savon pour laver la tâche de votre couette. N’oubliez pas de rincer à l’eau froide en frottant légèrement les fibres entre elles.

Si votre couette est tâchée de sang

Coupures, problèmes intimes, la tâche de sang sur une couette blanche est vite arrivée. Armez vous d’un mélange d’eau et de cristaux de soude et tamponnez la tâche en rinçant régulièrement. Si vous n’avez pas de cristaux de soude, utilisez du citron en imbibant quelques gouttes sur la tache : laissez agir quelques minutes et frottez à l’eau froide. Et hop, la tâche disparaît !

Tâche jaune sur du linge blanc : comment la faire partir ?

Le jaune laissé sur votre couette n’est pas le signe qu’il faut changer votre couette : il s’agit simplement des marques de votre transpiration durant votre sommeil. La transpiration accumulée avec le temps laisse apparaître des marques et c’est tout à fait normal.

Par nuit, notez que nous perdons en moyenne ½ litre à 1 Litre d’eau. Qu’elle soit couette synthétique ou en duvet, votre couette laissera toujours des tâches de son utilisation au quotidien. Pour nettoyer une couette jaunie et blanchir votre linge, voici les différentes étapes à suivre :

  • munissez vous d’un détergent, d’eau et d’une bassine/ baignoire
  • plongez la couette dans ce mélange et frottez les tâches tenaces
  • essorez bien votre couette et laissez-la sécher à l’air libre

Et voilà, votre couette est blanche comme neuve !

Décrypter les étiquettes de lavage de son linge de maison

Le lavage du linge de maison est un acte important du quotidien. Il garantit l’hygiène et l’entretien de votre linge de maison. Cependant, avec la prolifération des mentions sur les étiquettes de lavage, c’est un acte qui relève de plus en plus du casse-tête chinois. Or, un non-respect des conditions de lavage peut progressivement détériorer l’état de votre linge de maison : vos draps peuvent rétrécir, vos serviettes et vos taies d’oreiller déteindre …

La Compagnie Du Blanc vous aide dans l’entretien de votre linge de maison, en décryptant pour vous les informations importantes des étiquettes de lavage.

Les étiquettes relatives au lavage du linge de maison

Le lavage du linge de maison est une étape délicate. Avant de le laver, il est préférable de trier son linge de maison. Regroupez dans votre machine à laver votre linge de maison en fonction de sa typologie. En effet, il serait plutôt malvenu de laver en même temps du linge de lit (housse de couette, taie d’oreiller, drap) et du linge de table (serviette, torchon, nappe, etc). Souvent, mais pas toujours, les étiquettes de lavage sont identiques selon le type d’usage du linge de maison.

1

Ce symbole signifie que le linge peut être lavé en machine. Le chiffre à l’intérieur (30, 40, 60, 95) indique la température maximale et conseillée à laquelle laver son linge de maison, exprimée en degré celsius.

2

Ce symbole signifie que le linge doit être impérativement lavé à la main et non pas en machine. La température de l’eau pour un lavage à la main ne doit pas dépasser les 35°C.

capture

 

Les traits sous le symbole du lavage en machine indiquent qu’il faut prendre des précautions spécifiques pendant le lavage de votre linge de maison. Il s’agit surtout de lancer votre machine en programme linge délicat ou facile d’entretien.

4

Ce symbole signifie qu’il est fortement déconseillé de laver vous-mêmes votre linge de maison, et que celui-ci doit être nettoyé à sec.

Les étiquettes relatives au repassage et séchage du linge de maison

6

Avec ce symbole, il est formellement déconseillé de repasser votre linge de maison.

7

Lorsque le linge de maison peut être repassé, ce symbole est présent, à l’intérieur il peut y avoir un à trois points. Ces points vous renseignent sur la température du fer à programmer : un point pour une température qui ne doit pas excéder 110°C et sans utilisation de la vapeur ; deux points pour une température maximale de 150°C et trois points pour une température maximale de 200°C.

8

Les étiquettes de lavage peuvent aussi vous indiquer la meilleure manière de faire sécher votre linge de maison. Par exemple, ce symbole indique qu’il est préférable de faire sécher votre linge de maison bien à plat.

9

Dans la même logique que le symbole précédent, celui-ci préconise de faire sécher votre linge de maison pendu directement sur un cintre.

10

Ce symbole indique qu’après lavage, votre linge de maison doit être immédiatement repassé.

Les étiquettes relatives au nettoyage à sec du linge de maison

11

Ce symbole signifie que votre linge peut être nettoyé à sec.

12

Le point au milieu signifie que le linge de maison peut être séché au sèche-linge à une température modérée.

13

Le P signifie Pressing, et donc que le linge de maison ne peut être nettoyé que par un pressing professionnel et uniquement avec des essences minérales.

14

Ce symbole prohibe le recours au sèche-linge.

Les étiquettes relatives au blanchiment du linge de maison

15

Ce symbole signifie que le linge de maison supporte le chlore dilué à l’eau froide.

16

Ce symbole indique que le linge de maison ne doit absolument pas être blanchi.

Comment choisir une couette

Le sommeil c’est précieux ! Alors, pour choisir une couette, il est impératif de respecter certains critères de choix. Comme, par exemple : la taille, la matière, les propriétés thermiques, la composition ou encore le grammage. Autant de facteurs qui peuvent nous perturber lors de l’achat. Et puisque cela peut paraître très flou, la Compagnie du Blanc a décidé de vous donner quelques critères pour savoir comment choisir une couette.

Quel grammage pour bien choisir sa couette ?

Quand on s’apprête à acheter une couette, il faut bien évidemment prêter attention à son grammage, c’est-à-dire au poids du garnissage de la couette. Généralement, il se situe entre 170 gr/m² pour les couettes les plus légères et peut atteindre 600 gr/m² pour des couettes chaudes. Plus la couette paraît lourde, plus le grammage est important. Il existe deux types de couettes. D’une part les couettes naturelles plus connues sous le nom de couettes en duvet. Et les couettes synthétiques en fibres de polyester. Ces dernières sont réputées pour être plus faciles à entretenir et sont d’ailleurs préconisées pour les personnes allergiques.

Décrypter les indices de chaleur avant d’acheter une couette.

Vous l’aurez compris, la saison joue un rôle décisif dans le choix de la couette. Vous avez le choix entre une couette chaude et épaisse dans laquelle s’emmitoufler, ou bien une couette légère pour celles et ceux qui auraient tendance à dormir dans une petite pièce où la chaleur ambiante est plus importante. Pour rappel, il est déconseillé de dormir dans une chambre chauffée à plus de 20°C. En hiver, il est préférable de choisir une couette épaisse avec un grammage important. Alors qu’en été, une couette en coton sera amplement suffisante. Généralement les indicateurs de chaleur des couettes vont de 1 à 5. Aujourd’hui il existe des couettes dites « couettes quatre-saisons » composées de 2 couettes (une légère et une plus épaisse) qu’il est possible de rassembler pour l’hiver et de dissocier pour les intersaisons.

La taille de la couette, un critère de choix important

La taille de la couette est également un critère déterminant. Vous devez vous référer à la taille de votre matelas qui vous permettra ensuite de choisir la couette et le linge de maison dans lequel investir. Une fois la taille de la couette déterminée, vous pourrez dès lors investir dans des housses de couettes. Pensez toutefois à prendre une couette légèrement plus grande que la taille de votre matelas. Cela peut se révéler utile, notamment pour éviter les courants d’air frais. Alors pour un matelas de 140 X 190 cm, choisissez une couette de 240 X 220. En moyenne, il est conseillé de laisser déborder entre 30 et 40 cm sur les côtés du matelas.

Oreiller et housse de couette en percale: la qualité supérieure pour votre lit ?

Il n’est pas facile de se retrouver entre les différentes matières pour son linge de lit comme la couette, le matelas ou encore votre coussin. La Compagnie du Blanc vous propose de découvrir aujourd’hui le percale, un coton de qualité supérieure pour votre linge de lit en percale.

Appréciez la qualité coton

Le coton est la matière la plus idéale et la plus choisie pour dormir confortablement. En effet le coton est doux, respirant et isolant. Pour autant la qualité dépend du tissage, un coton peut être tissé en 57, 80, 100 fils… ces nombres indiquent le nombre de fils de chaîne et de trame de coton dans un centimètre carré de tissu, et de surcroît la qualité du coton.

Ainsi, plus le nombre de fils est élevé, plus le tissage des fils de coton est serré et plus la matière sera douce et résistante. En dessous de 57 fils, le tissage du coton est de qualité basse.

Le percale, synonyme de qualité supérieure

Le linge de lit en percale (taie d’oreiller, coussin, housse de couette, drap…) est du linge de maison de qualité supérieure. En effet, le percale désigne un mode de tissage du coton, et non une matière. Le percale est très serré grâce au croisement des fils de coton : les fils de la trame coton passent à la perpendiculaires des fils tendus – dits des fils de chaînes.

Le percale est un tissage constitué de fils de coton longs et très fins. Le percale de coton subit un traitement de peignage pour extraire les fils de coton les plus longs. Ainsi pour une bonne housse de couette en percale, il faut compter au moins à 78 fils au cm² pour garantir cette qualité supérieure. Le linge de maison en percale aura toujours au niveau du tissu un aspect mat en raison de ce tissage spécifique.

Ainsi, au moment de vous glisser sous la couette pour vous endormir, vous aurez une sensation de fraîcheur, de caresse et le tissu glissera suavement sur votre peau. Le linge de lit en percale est facile d’entretien et de repassage.

Découvrez l’ensemble des parures de lit, des housses de couette, draps et taies d’oreillers, coussins et de traversins en percale, la qualité supérieure pour votre lit.

Couette et surmatelas, une histoire liée

Bien que nous ne soyons pas encore en hiver, les nuits sont fraîches, il est donc indispensable de bien équiper sa literie pour faire face aux températures négatives.

Nous vous proposons deux indispensables pour passer vos nuits dans les meilleures conditions.

Continuer la lecture de Couette et surmatelas, une histoire liée

Quand la couette devient un accessoire de mode

Et oui, même en 2018, la couette peut être à la mode. Naturellement, elle évoque la chaleur, la douceur et les longues matinées cocooning seul ou en amoureux. Cet objet du quotidien a vu le jour au Moyen-Age où les jeunes époux se voyaient offrir en cadeau un sac rempli de plumes d’oie pour passer les rudes nuits d’hiver au chaud.

D’un accessoire pratique, la housse est devenue un élément de décoration à part entière de nos chambres à coucher.

Continuer la lecture de Quand la couette devient un accessoire de mode

Comment choisir son oreiller ?

Des difficultés pour dormir ? Vous vous réveillez le matin avec des courbatures et des douleurs, généralement situées au niveau du cou ou du dos ? Cela vient peut-être de votre oreiller, qui n’est pas adapté à votre sommeil, ou qui a tout simplement vieilli. Voici quelques conseils pour vous aider dans votre choix.

Continuer la lecture de Comment choisir son oreiller ?